XXème siècle

De l’hydroélectricité à l’or blanc

Dès la fin du XIXème siècle, l’essor de l’hydroélectricité inscrit les Pays de Savoie dans une véritable révolution industrielle, favorisant l’implantation d’industries chimiques et métallurgiques sur le territoire. C’est de ce soudain développement économique que naîtra la création de la Raclette de Savoie.


La révolution de la houille blanche

Dans les années 1900, les progrès technologiques de l’hydroélectricité sont à l’origine de l’implantation d’usines industrielles dans les vallées de la Tarentaise, de la Maurienne, de l’Arve et du Giffre. Les cours d’eau de ces vallées réunissent toutes les conditions pour permettre l’essor de la houille blanche, c’est-à-dire l’exploitation de l’énergie produite par les chutes d’eau. Ce potentiel hydraulique favorise le développement d’usines métallurgiques, électrochimiques et électrométallurgiques. C’est la présence de ces dernières qui va encourager des entreprises telles que Tefal ou Vivalp à s’installer sur ce même territoire.


L’essor du tourisme alpin

Dès la fin du XIXème siècle, le tourisme en Pays de Savoie se développe grâce au chemin de fer et à l’activité des stations thermales. Le câble, utilisé par les industries pour le transport des marchandises, va révolutionner les moyens de transport et entrainer le développement des sports d’hiver : tramway, funiculaires et autres téléphériques emmènent désormais les touristes respirer l’air vivifiant des montagnes et batifoler dans la neige. Pour combler l’appétit de tout ce petit monde affamé par le grand air, les restaurateurs proposent des plats simples et roboratifs à base de fromage, très appréciés pour leur convivialité. 


Le filon de l’or blanc

Mais le véritable essor du tourisme d’hiver prend naissance avec le ski, activité développée pour divertir les jeunes gens aisés qui s’ennuient aux thermes. Les premières stations de sports d’hiver se développent autour de villages de montagne existants, comme Chamonix-Mont-Blanc, Megève, Valloire… En 1964, la France lance un grand programme d’aménagement des stations, intitulé « Plan Neige ». Les Pays de Savoie voient alors « émerger une nouvelle génération de stations très performantes», multipliant par 4 le nombre skieurs en vingt ans. Peu à peu, l’or blanc supplante la houille blanche du fond des vallées. Parallèlement à cet essor, l’offre gastronomique savoyarde s’enrichit et la raclette devient rapidement un plat emblématique des Pays de Savoie, au même titre que la fondue ou la tartiflette. 

Tradition fromagère Tefal