L’histoire authentique d’une raclette originale

L’histoire de la raclette remonte au Moyen Age. Il se raconte que les bergers la dégustaient principalement en été et en plein air lorsqu’ils menaient paître les troupeaux.

A l’époque, ils utilisaient un feu de bois pour faire fondre le fromage : ils disposaient la moitié d’une meule sur une pierre, la face tranchée exposée aux flammes ; ils raclaient alors le fromage fondu sur du pain, des pommes de terre, de la viande séchée... On parlait de « fromage rôti » et il n’existait alors pas de fromage spécifique utilisé pour ce plat.

Avec le temps, le nom de raclette est apparu en référence à l’action de racler la surface fondue du fromage. C’est dans les années 1970 que le nom est adopté pour évoquer le fromage utilisé pour préparer ce mets. Mais, en matière de fonte, tous les fromages ne se valent pas !

C’est ainsi que la Raclette de Savoie a été élaborée spécifiquement pour fondre aisément, sans se liquéfier de façon excessive, et pour offrir à ses consommateurs une expérience unique et authentique.

Tradition fromagère